Inovane, accompagner les hommes et leurs projets

Démarche de réussite collective

 

« CAP Réussite »

Cohérence des Actions
Adaptation aux Changements
Prise de Responsabilité

La vocation de la Démarche « CAP Réussite » est de viser la réussite collective d’une organisation. Plutôt que la somme de performance individuelle, elle confère à l’équipe une puissance accrue. Nous mettons en place cette démarche aussi bien dans les entreprises, que pour démarrer la mise en œuvre des grands projets multi-acteurs pour des institutions publiques et des collectivités territoriales. Trois idées sous-tendent ce nouveau souffle :

  • La vision claire d’un projet commun à atteindre prédomine
  • Le projet collectif devient un moyen d’accomplissement individuel (ou celui d’une organisation dans le cas d’un projet multi-acteurs)
  • Les acteurs sont associés à la vision collective, ils sont pleinement conscients de leur rôle et du cadre organisationnel dans lequel ils agissent.

Cet article présente succinctement 4 des principes fondateurs de la démarche.

 

Les 5 piliers de la réussite collective

Pour mobiliser un collectif de façon durable, il convient de considérer en permanence les cinq composantes du schéma ci-contre :

L’identité :

  • Ce qui est important pour moi, les valeurs individuelles…
  • Les valeurs collectives, partagées par les membres d’un groupe, leur raison d’être ensemble…

 

L’orientation :

  • Ma vision, mon rêve, mon projet…
  • Ce vers quoi l’équipe oriente son énergie, son projet…

 

L’organisation :

  • Mon organisation, la gestion de mon temps et de mes priorités…
  • Les principes de fonctionnement, les moyens techniques & humains, en temps…

 

La communication :

  • Mon mode de relation, mes contacts…
  • Les alliances, l’échange d’information, le lien entre les services…

 

L’évolution :

  • Ma croissance personnelle…
  • La confiance de l’organisation, ses ressources, son développement…

Les cinq piliers sont tous indispensables à l’équilibre de l’ensemble. Si chacun ne peut soutenir l’édifice à lui seul, il demeure néanmoins essentiel. Il est fréquent d’être sollicité sur un chantier et de diagnostiquer un besoin relevant d’un autre domaine : Un décideur fait appel à nous pour améliorer la communication au sein de ses équipes ; nous identifions un flou entre les missions, les fonctions et les tâches…

La Démarche CAP Réussite s’affranchit de ces difficultés en intégrant à tout travail collectif, une réflexion sur chacun des 5 piliers. Cette réflexion se fait à la fois au niveau individuel et au niveau collectif : je sais quelle est notre identité commune, notre mission commune. Comment moi individuellement, je m’inscris dans cette identité et dans cette mission? Quelle est ma responsabilité individuelle dans notre responsabilité collective?

Chacun de ces piliers est inscrit dans un mouvement, et seul l’individu et le collectif peuvent le faire vivre et veiller à régulièrement se repositionner.

Cette réflexion entraîne un résultat durable car elle est non seulement centrée sur la cohésion des individus, mais également sur la cohérence des actions de chacun.

 

Les 4 Dynamiques du Changement

Les équipes comme les personnes évoluent sans cesse. Leurs phrases de transformation obéissent à des principes récursifs facilement identifiables. Selon le niveau de satisfaction d’une personne ou d’une équipe, selon qu’elle se situe dans une démarche constructive ou destructive, quatre quadrants se dessinent, tous porteurs d’une dynamique de changement.

Savoir repérer les cycles de changement est indispensable dans toute démarche d’accompagnement. Motiver une personne à agir alors qu’elle se situe dans le quadrant « Perte de Sens » ne réclamera pas la même démarche que si elle se trouve dans le quadrant « Quête de Sens ». La dynamique d’implication d’une équipe (ou d’un individu) est fondée sur la rencontre entre ses points forts (« Faire ») et ses besoins profonds (« Etre »).

La Démarche CAP Réussite intègre ces dynamiques.  Notre action est beaucoup plus percutante quand nous adaptons notre stratégie aux vrais besoins de nos équipes.

 

Les 3 forces d’équilibre

Les organisations reposent sur 3 forces dont l’équilibre doit être maintenu, afin d’assurer la puissance de l’organisation, mais également sa capacité d’adaptation.

  • Le Sens, comme nous venons de l’aborder,
  • La Loi : les règles qui régissent le fonctionnement de l’organisation, les processus,
  • Le Lien : les comportements qui nourrissent les individus entre eux.

Il est fréquent que l’une des forces du triangle soit déficitaire dans une organisation. Une organisation où le sens de la mission collective n’est pas approprié par chacun des salariés est une organisation moribonde, car incapable de s’adapter aux évolutions et aux changements qui s’imposent.

Une organisation où les liens sont forts mais où la loi est floue est une organisation qui souffrira d’une perte de confiance en elle. L’absence de confrontation à la règle, au cadre, enlèvera les points de repère pourtant essentiels pour savoir se positionner, connaître ses forces et ses limites. C’est une situation que l’on rencontre souvent dans les jeunes pousses qui grandissent.

De la même façon, une organisation où la loi prédomine, mais où le lien est négligé, sera une organisation dans laquelle l’esprit d’initiative disparaît peu à peu. Les femmes et les hommes deviennent dépendants de la règle, et perdent ainsi leur autonomie. Par exemple, on rencontre parfois cette situation dans les entreprises de production de série où la prédominance des processus tue l’initiative.

Parce qu’elle intègre le sens, la loi et le lien, notre approche « CAP Réussite » permet de développer l’autonomie des individus et leur prise de responsabilités.

 

Les Leviers de la motivation

La Démarche CAP Réussite dégage cinq vecteurs principaux, véritables leviers de la motivation :

  • Commencer par donner du sens à tout projet d’évolution, de manière à assurer la compréhension, première étape vers l’adhésion
  • Mettre l’équipe au service des individus. Lorsque l’équipe nourrit les attentes de ses membres, alors sa mobilisation est durable
  • Faire levier sur les points forts de l’organisation de façon à corriger les faiblesses sans avoir à les mettre en avant
  • Renforcer les alliances au sein de l’organisation, voire en créer de nouvelles, pour faire apparaître des nouvelles dynamiques collectives
  • Viser et obtenir des résultats opérationnels concrets, et immédiats (1 semaine et 1 mois) pour motiver à aborder les évolutions plus lourdes

 

Les lecteurs de cet article ont également apprécié :

Tags: , , , , , , ,

One Comment to "Démarche de réussite collective"

  1. Pierre Mithieux dit :

    Ce article est très intéressant , plein de bon sens, cependant à mon avis, il manque un élément de base. Dans un projet de changement ou dans toute action collective, il est nécessaire d’avoir ce que l’on appelle un sponsor ou un mécène. C’est à dire une personne indépendante assurant avec l’appui du ou des décideurs la pérennité du projet.C’est Mancur Olson avec sa théorie du passager clandestin qui en premier ,surligna cette nécessité: sans mécène, tout projet de ce type ,même bien ficelé a de fortes chances de tomber en désuétude.

    Pierre Mithieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accompagner les hommes et leurs projets