Inovane, accompagner les hommes et leurs projets

Inovane pose "un autre regard" sur l’innovation devant les chefs d’entreprise de Lot-et-Garonne

Patrick Beauvillard, Président d’Inovane, était l’invité ce jour, du “Groupe Innovation” de la CCI de Lot-et-Garonne. Devant une trentaine de chefs d’entreprise, il a présenté le regard qu’Inovane porte sur l’innovation et a invité ceux qui souhaitent stimuler l’innovation sur les territoires et dans les réseaux d’entreprises à suivre 3 pistes pour réellement avoir un impact.

L’innovation omniprésente – M. Beauvillard a d’abord élargi le champ traditionnel de l’innovation. Il a montré, au travers d’expériences célèbres ou non, qu’innover n’est pas nécessairement créer un nouveau produit. Bien souvent au contraire, les innovations les plus marquantes appartiennent à un autre domaine : invention d’un nouveau procédé, nouvelle manière d’organiser l’entreprise, structuration radicalement différente du modèle d’affaires, organisation des ressources humaines…

Un frein peut en cacher un autre – Lorsque l’on demande pourquoi les entreprises françaises n’innovent pas suffisamment, les réponses mettent souvent en avant des causes extérieures:  moyens financiers, lourdeurs administratives… M. Beauvillard a présenté les résultats de l’étude Inovane sur plus de 40 “histoires récentes d’innovation”. Cherchant à identifier les différents freins rencontrés par les acteurs, il apparaît clairement que les principaux sont internes à l’entreprise, liés à la manière dont l’innovation et sa diffusion ont été a été conduite. Inovane a répertorié l’ensemble de ces freins et les a classifié sous 9 catégories.

Pour des échangeurs de l’innovation – Enfin, dernière partie du constat, M. Beauvillard a posé la condition sine-qua-non au développement de l’innovation : la mise en place d’échangeur de l’innovation, maillant la recherche, l’université et les entreprises, organisées en réseau.

3 pistes pour avancer – M. Beauvillard a terminé son intervention en mettant en avant 3 conditions pour que les “réseaux d’innovation” réussissent :

  1. Passer de “groupes de travail” à des “groupes projet”, dans lesquels les membres sont engagés collectivement vers un objectif commun.
  2. Créer ensemble quelque chose de nouveau, ou quelque chose qui n’a jamais été fait de cette manière.
  3. Construire des réseaux hétérogènes, pour faciliter les croisements d’expériences, les maillages, et les transposition.

En résumé, il a recommandé aux membres du groupe Innovation: “Faites ensemble quelque chose que vous n’avez jamais fait, en réunissant l’improbable”.


Pour Inovane, l’innovation est un territoire bien connu. D’une part, M. Beauvillard a lui-même été responsable du développement de nouveaux produits et de nouveaux services pendant 10 ans auprès d’une société américaine. D’autre part, Inovane depuis 2002, a accéléré pour ses clients la mise en oeuvre de nombreux projets d’innovation. Enfin Inovane mène actuellement un projet de recherche, en partenariat avec l’Université de Bordeaux 1, pour identifier et lever les freins à l’innovation au sein des entreprises.

Inovane est pionnier en France dans l’usage de méthodologies nouvelles destinées à accélérer la mise en œuvre des changements nécessaires à la vie des entreprises et des organisations. Pour y parvenir, Inovane conjugue de façon unique trois métiers : chef de projet, coach professionnel et pilote de processus.

 

GDE Erreur: Impossible de charger le profil requis.

Les lecteurs de cet article ont également apprécié :

Tags: , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accompagner les hommes et leurs projets