Accompagner les hommes et leurs projets

L’Exploration Appréciative : Une méthode innovante de conduite de changement

 

Introduction

L’ « Appreciative Inquiry » ou « Exploration Appréciative » est une méthode de conduite de changement qui a vu le jour à la fin des années 1980 en Amérique du Nord et qui commence à se développer en France et en Europe.

Elle marque une rupture avec l’approche traditionnelle par la résolution de problèmes pour centrer l’attention et faire reposer le changement sur les réussites, les acquis et les énergies positives de l’entreprise, ceci selon une méthodologie précise.

Les applications de l’Exploration Appréciative sont nombreuses :

  • Bilan de situation, diagnostic social ou organisationnel
  • Conduite de changements
  • Cohésion d’équipe
  • Innovation pour une meilleure organisation
  • Développement du management et du leadership
  • Organisation du travail et des activités
  • Communications, conventions et événements

 

De quoi s’agit-il ?

Le premier constat : Chaque entreprise a quelque chose qui fonctionne bien, qui lui donne vie, efficacité et assure ses réussites.

L’Exploration Appréciative commence par la découverte de ce qui est positif et qui fonctionne déjà dans le cadre de l’objectif de progrès que se donne l’entreprise ou l’équipe.

C’est ce  « noyau de réussite » qui sert de point d’appui énergisant et inspirant pour l’élaboration du nouveau projet.

 

En quoi est-ce différent des approches traditionnelles ?

Les approches traditionnelles du changement ont un point commun : elles considèrent toutes les organisations ou les entreprises comme des problèmes à résoudre.

L’approche par la résolution de problème comprend en général plusieurs étapes : identifier le problème, rechercher et analyser les causes, proposer et appliquer des solutions et mesurer les résultats.

Cet état d’esprit, tourné vers la résolution de problèmes a dominé le monde du travail pendant des années et a fait preuve d’une certaine efficacité.

Nous commençons cependant à voir les limites de cette approche. Focaliser sans arrêt sur les problèmes a des conséquences indésirables :

  • La recherche de solutions spécifiques et limitées à des problèmes bien précis réduit la créativité et l’innovation
  • Des réactions défensives et la recherche des responsables des problèmes, voire des coupables,
  • Peu d’enthousiasme : les problèmes doivent être résolus les uns après les autres
  • Ceux qui résolvent le problème sont souvent loin du problème lui-même et de ceux qui mettront en œuvre les solutions
  • Une résistance au changement : peu d’implication pour des solutions « forcées », et définies en réaction à des difficultés
  • L’accent est mis sur les erreurs passées et aucune vision positive du futur n’est créée

 

Qu’est ce qu’une approche positive du changement dans les organisations ?

Nous n’ignorons bien sur pas les problèmes, nous suggérons plutôt une approche centrée sur :

Les solutions pour atteindre un état de réussite
plutôt que
Les solutions pour supprimer un problème

Avec l’Exploration Appréciative, il s’agit de rechercher les causes du succès et non celles des échecs.

Le questionnement dans le cadre de l’Exploration Appréciative :

Nous avons constaté que les questions posées lors d’une enquête ont une influence significative sur les directions qui seront prises :

  • Les questions qui portent sur les problèmes et les déficiences de l’organisation ont tendance à générer de la résistance, du pessimisme, du doute, de l’accusation mutuelle et de l’autojustification.
  • En revanche, les questions qui mettent en valeur les forces, les réussites suscitent enthousiasme, créativité, espoir, motivation et engagement. De nouvelles orientations apparaissent et des actions innovantes sont engagées.

 

Avec l’Exploration Appréciative nous avançons en examinant ce qu’une organisation a vécu et réussi de mieux, ce qui continue à exister dans ce sens et ce qu’elle sera dans le futur.

En explorant et en étudiant ces moments, nous utilisons les forces des personnes et de l’organisation comme un tremplin pour des réussites futures.

L’Exploration Appréciative aide les gens à identifier ce qu’ils veulent de plus, à créer une vision partagée de l’avenir et à transformer cette vision en réalité.

Pourquoi l’Exploration Appréciative donne-t-elle de bons résultats ?

L’Exploration Appréciative donne de bons résultats car elle

  • Construit des relations positives, un esprit de corps et de la responsabilité partagée
  • Permet aux gens d’être écoutés et de participer de façon significative
  • Encourage les gens à partager leurs rêves et leur vision du futur
  • Donne des pistes d’action pour construire le futur
  • Aide les gens à être positifs et leur en donne les moyens

 

Quelles sont les phases de travail avec l’Exploration Appréciative ?

Il n’y a pas une seule et unique façon d’utiliser l’Exploration Appréciative, cependant le processus comprend toujours 5 phases :

La démarche est participative, elle offre au plus grand nombre de personnes la possibilité de participer aux changements.

  • Le sujet de l’intervention et le livret d’entretien sont défini avec un groupe pilote
  • Des entretiens dits « Appréciatifs » à deux ou trois sont conduits par les membres de l’entreprise eux-mêmes
  • Des ateliers permettent d’exploiter les informations recueillies
  • Des regroupements sont organisés
  • Des équipes projet mettent en œuvre

 

L’ Exploration Appréciative permet de définir des objectifs ambitieux, hautement désirables, pour le management comme pour les personnels. Une fois ces objectifs fixés et partagés, il est essentiel de conserver l’élan créé et d’assurer la réussite de la mise en œuvre. C’est pourquoi il est essentiel de combiner l’Exploration Appréciative avec une méthodologie formelle de conduite de projet pour :

  • Atteindre effectivement les objectifs fixés (efficacité)
  • Dépenser un minimum d’énergie et de moyens (efficience)
  • Prévoir avec précision les coûts et calendrier des projets,
  • Savoir mesurer les résultats obtenus par rapport aux attentes.

 

Notre méthodologie de pilotage de projet est fondée sur le corpus de connaissances du Project Management Institute (PMI) et sur une solide expérience pratique.  Créé un 1969,  PMI est maintenant présent dans 125 pays, et plus de 44 000 chefs de projet au monde sont certifiés. Inovane contribue régulièrement à ce corpus de connaissance, notamment au standard OPM3 « Organisational Project Management Maturity Model ».

Les lecteurs de cet article ont également apprécié :

Redynamiser une filière en redonnant sa ...
Pour la première fois en France, dès 2004, l'Exploration Appréciative (Appreciative Inquiry) était u...
Nos approches pédagogiques
  «  Il ne suffit pas que l’enseignant enseigne pour que l’élève apprenne. » Cette phras...
La transmission des connaissances par la...
  Mémoire IFPNL "Maître-praticien" Anne BEAUVILLARD Introduction &n...
Accompagner le changement
« Soyons nous-même le changement que l’on veut apporter et que l’on veut voir chez l’autre » &am...
Démarche de réussite collective
  « CAP Réussite » Cohérence des Actions Adaptation aux Changements Prise de Responsa...
Décideurs, quand donc allez-vous faire v...
Vers des nouveaux modes de gouvernance Résumé Que ce soit dans le monde des entreprises ou des col...

Tags: , ,

3 Commentaires to "L’Exploration Appréciative : Une méthode innovante de conduite de changement"

  1. [...] effort en commençant par redonner confiance aux parties prenantes, grâce à un processus d’Exploration Appréciative. L’ensemble des acteurs sont appelés à imaginer l’avenir qu’ils désirent [...]

  2. [...] des participants sont revisitées d’une manière révolutionnaire, grâce à l’ Exploration Appréciative pour faire ressortir les meilleures pratiques. L’atelier fait également appel à des [...]

  3. [...] positives des participants sont revisitées d’une manière révolutionnaire, grâce à l’Exploration Appréciative pour faire ressortir les meilleures pratiques. L’atelier fait également appel à des techniques [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>